Nos tutelles

nos membres

Rechercher




Accueil > APPELS D’OFFRES > Stages, thèses, post-docs > Bourses de thèse > Offre de thèse "Importance du métabolisme rédox et de la mycorhization dans les maladies du bois de la vigne ; lien entre physiologie de la plante et diversité fongique"

Offre de thèse "Importance du métabolisme rédox et de la mycorhization dans les maladies du bois de la vigne ; lien entre physiologie de la plante et diversité fongique"

publié le

Titre  : Importance du métabolisme rédox et de la mycorhization dans les maladies du bois de la vigne ; lien entre physiologie de la plante et diversité fongique.

Acronyme  : BOTRYOREDOX

Localisation  : Unité Résistance Induite et BioProtection (RIBP ; Université de Reims Champagne-Ardenne) & UMR Agroécologie, Pôle Interactions Plantes Microorganismes, Equipe Mycorhize (Université de Bourgogne)

Durée  : 36 mois (Novembre 2018 – Octobre 2021)

Financement  : Conseil Régional de Champagne Ardenne – AAP Plan Dépérissement

Ecole Doctorale de rattachement  : ABIES (Agriculture, Alimentation, Biologie,
Environnement, Santé), site pour candidater :
https://www.adum.fr/as/ed/proposition.pl?site=sts358

Directeurs de thèse et encadrants (personnes à contacter) :
Florence Fontaine, RIBP-URCA (florence.fontaine@univ-reims.fr)
Olivier Fernandez, RIBP-URCA (olivier.fernandez@univ-reims.fr)
Pierre-Emmanuel Courty, UMR Agroécologie-INRA Dijon (Pierre-Emmanuel.Courty@inra.fr)

Date limite de candidature : 30 août 2018

Documents à joindre (à adresser à Florence Fontaine et Pierre-Emmanuel Courty) :

  • 1 CV
  • 1 Lettre de motivation
  • 1 lettre de recommandation
  • Notes de M2 ou équivalent

Mots-Clés : Maladies du Bois de la Vigne, Métabolisme rédox, Mycorhizes, Physiologie, Diversité Fongique.

Partenaires impliqués : Universités (Reims Champagne-Ardenne, Bourgogne), INRA (Dijon, Bordeaux), Pépinières Mercier, IFV Nîmes Rodhilan, SICAVAC Centre Loire, Chambre d’Agriculture régionale Bourgogne Franche Comté.

Profils des candidats :

  • M2 en sciences du végétal
  • Connaissances des interactions plantes-microbes et en biostatistique appréciées
  • Intérêt pour le végétal et pour l’expérimentation (terrain et laboratoire)
  • Capacité à mettre en œuvre des approches pluridisciplinaires
  • Qualité rédactionnelle et aptitude à la veille scientifique
  • Qualités relationnelles, travail en équipe et en autonomie

Plus d’information.