Nos tutelles

nos membres

Rechercher




Accueil > APPELS D’OFFRES > Appels à Projets en cours > Nationaux > Appel CASDAR 2020

Appel CASDAR 2020

publié le

- Appel CASDAR 2020

Bénéficiaires : (Cf. article L 820-2) du code rural : Les actions de développement agricole sont réalisées de façon concertée avec le concours de l’Etat et éventuellement des collectivités territoriales par des organismes publics ou privés, en particulier les chambres d’agriculture, les établissements d’enseignement agricole, les instituts et centres techniques liés aux professions mentionnées à l’article L. 830-1 ainsi que leurs structures nationales de coordination et les groupements professionnels à caractère technique, économique et social, notamment les organismes nationaux à vocation agricole et rurale et les organismes regroupant des entités dont l’objet légal ou réglementaire s’inscrit dans les missions du développement agricole.

Projet Partenarial avec a minima 2 bénéficiaires éligibles, à portée nationale, favorisant la coordination entre acteurs du développement agricole et rural, en association avec les acteurs de la recherche et de la formation

Nota bene : Les entreprises peuvent faire partie du consortium, mais devront trouver une autre source de financement (Région par ex, ou Ecophyto…). La participation d’un ou plusieurs établissements d’enseignement agricole est considéré comme un réel atout car l’objectif de ces projets CASDAR est la diffusion au plus grand nombre dès la formation initiale.

Appel à projets en 2 phases :

o Manifestation d’intérêt à déposer au plus tard en ligne le 26/11/2019 minuit
o Début février 2020 : Réponse à l’AMI
o 7 Avril 2020 : Date limite de dépôt du dossier complet
o Eté 2020 : décision du ministre
o Démarrage des travaux septembre 2020

Thématiques prioritaires : La transition agro-écologique

o La reconception des systèmes de production et de schémas de valorisation associés, en rupture avec l’existant, basés sur les principes de l’agroécologie, visant un saut qualitatif en terme de réduction des intrants fossiles, atténuation des émissions de GES, résilience ou qualité de vie au travail

o La transition agroécologique des exploitations associée à l’acquisition de nouvelles compétences par les agriculteurs et les conseillers

o La transformation des territoires, en s’appuyant sur des initiatives collectives et l’implication des différents acteurs du territoires, visant à dépasser les impasses liées à une très forte spécialisation, + valorisation des services écosystémiques, faire émerger de nouvelles relations entre les acteurs du territoire.

· Démontrer le caractère innovant, Pertinence du partenariat proposé

· Les modalités de diffusion des résultats, notamment auprès des agriculteurs, sont importantes à préciser dans le projet.

· Durée maxi : 42 mois

· Concours maximal : 500 k€ sur 80% max des dépenses éligibles

Plus d’infos.